Le jardin de l'abbaye de Villers

Le jardin d'inspiration médiévale est accessible à tous les visiteurs de l'Abbaye sans supplément !

Plus de 70 plantes médicinales sont présentées dans un espace clos bordé de hauts murs au cœur des ruines de l'Abbaye. Cet espace comprend 2 parties : la première, parfaitement symétrique et linéaire, est composée de 8 carrés en plessis de châtaigner surélevés entourés d’une haie en osier vivant. Au centre trône une fontaine en pierre bleue façonnée par les tailleurs de pierre de la carrière de Sclayn en 2012.

La seconde partie, tout en courbe et en rondeur, évoque la nature non domestiquée. Des arbres, des arbustes et une petite mare en constituent le décor. Les deux espaces sont reliés entre eux par un chemin surmonté d’une treille en châtaigner, habillée de vignes.

Que de senteurs, de parfums qui nous enivrent, merci de cette initiative ! *

* Extrait du livre d'or

Le jardin en fleur et sa fontaine
Le jardin de l'Abbaye de Villers
La mare du jardin
Le jardin de l'Abbaye de Villers

 

Ressourcement et méditation

Conçu à partir de sources historiques sur les jardins au Moyen Âge, ce nouvel espace ouvert à la visite ne se veut en aucun cas une reconstitution à l'identique. L'option choisie est d'évoquer un jardin monastique de cette époque avec ses différentes fonctions. Utilitaire, il comprend les plantes utilisées pour soigner le corps. Symbolique et méditatif, il a pour vocation d'apaiser et d'élever l'esprit. Il invite au ressourcement et à la méditation.

Inspiré par Hildegarde de Bingen

Les plantes médicinales sont choisies sur base des ouvrages médicaux d'Hildegarde de Bingen, abbesse du 12e siècle de la région rhénane. Cette religieuse propose un art de guérir qui tient compte de l'homme en son unité d'âme et de corps et parle d'une juste mesure pour maintenir l'équilibre et éviter la maladie. Son enseignement, empli de sagesse, suscite un intérêt croissant auprès de l'homme contemporain.

Ce jardin a été réalisé avec le soutien de la Fondation Yves Rocher.