Concert-opéra « Le voyage d’Hiver » de Franz Schubert

Chant d’Opéra-Lied par un baryton, accompagné d’un piano sur l’histoire du Voyage d’Hiver de Franz Schubert, illustré par des tableaux animés et projetés sur écran.

Artistes

Georges Trezegnies (chanteur-baryton), Annick Garso (Piano)

Régisseur : Etienne Troukens

Le Voyage d'hiver de  Schubert

« Dans le voyage d’hiver, le héros est toujours seul à raconter. Toute son histoire se situe dans le passé. L’amour lui a été refusé, il est seul désormais, la nuit, le froid de l’hiver sont autant de symboles de mort réfléchissant et répercutant l’état de son cœur brisé ; Dès le début de son monologue, le héros affirme l’impossibilité de la communication. Sa mise à l’écart du monde, et c’est ce triste constat, demeurant sans aucun changement, qui va occuper toute la série de poème. Le voyage d’hiver ne connaît que le désespoir absolu d’un univers où l’espérance est morte à tout jamais. Dès lors, les seuls moments de lumière et de vie, de la marche désespérée au sein de cet univers figé dans la glace, ne peuvent appartenir qu’au monde du souvenir. Tout ce qui dans le voyage d’hiver peut être interprété comme une idée du bonheur appartient à ce regard en arrière. »

Entre performance et Opéra...

Pour l’interprétation du « Voyage d’hiver », Schubert a mis en musique les poèmes de Willem Müller sous une forme, qui en épuisa les moindres nuances. Pour le chanteur à propos de ce cycle, il ne saurait guère être question de donner au mot « plaire » son sens ordinaire. Le chanteur doit surmonter l’outrance du texte, éviter l’écueil de la sentimentalité et de l’artificiel. Ce cycle mis en musique est une initiation pour Schubert qui s’identifie au héros du voyage d’hiver. Ce voyage vous sera proposé au travers de sa poésie chantée, de son accompagnement au piano, d’une animation picturale. Cet ensemble saura vous promettre une magnifique soirée entre performance et Opéra !  La traduction française n’étant pas une traduction littérale du cycle de Willem Müller, le chant doit tendre dans l’esprit de l’écriture musicale donné par Schubert.

Tarifs & infos pratiques

Le 7 décembre 2018 dans la cave romane du Moulin abbatial.

  • Ouverture de la salle à 19h15
  • Fermeture de la salle à 19h50
  • Début du concert-opéra à 20h
  • Entracte entre 21h et 21h20
  • Fin du concert vers 22h

Tarifs

  • Adultes, seniors, étudiants : 17 € (-2 € en prévente jusqu'au 5 décembre)
  • Amis de l'Abbaye : 13 €
Partager