FR NL EN DE 

L’ « Ardoise », la tablette tactile de l’Abbaye

L’Abbaye s’équipe d’un nouvel outil de visite moderne : une tablette multimédia, avec la technologie innovante qu’est la réalité augmentée.

Muni de votre tablette interactive et à chacune des quelque 20 stations, accédez au gré de vos envies à divers contenus multimédias scénarisés. Découvrez aussi la technologie innovante qu’est la réalité augmentée ou dite « augmentée ». Elle superpose des images de synthèse à la perception de la réalité. Elle permet de visionner au cœur des vestiges la reconstitution de ce que fut l’Abbaye jadis et d’introduire des personnages imaginaires issus du passé dans l’architecture actuelle.

Montrer ce qui a disparu

Découvrez les 4 vues à 360° qui reconstituent le patrimoine disparu confronté à la réalité d’aujourd’hui. Dans les faits, la réalité virtuelle s’apparente à la réalité augmentée dans le sens où si vous visez par exemple le chœur de l’église avec votre tablette, vous voyez bien évidemment le chœur dans son état actuel et sur la tablette l’image panoramique du chœur de l’église tel qu’il était au Moyen Age.

Un véritable travail de détective

L’équipe d’historiens, d’archéologues et d’historiens de l’art de l’Abbaye a passé en revue le moindre détail pour être au plus près de la réalité historique. Ils ont ainsi vérifié la taille des carrelages ou la couleur des enduits sur les murs actuellement disparus ou encore les traces des rayons du soleil sur le carrelage de l’église en fonction de l’heure de l’office. Impressionnant… Grâce à ces lieux reconstitués dans les moindres détails, vous pouvez aisément vous imprégner de l’Abbaye du Moyen Age reconstituée avec ses habitants, les moines blancs.

La réalité augmentée avec une énigme vieille de 700 ans

Le jeune Odelin Pitrou, compagnon bâtisseur, est retrouvé assassiné dans l’Abbaye le jour de Pâques de l’an 1298. Depuis, son esprit est prisonnier de l’Abbaye dont il hante les bâtiments depuis plus de 7 siècles. Qui pourra aider Odelin à libérer son esprit et ainsi à lui accorder un repos bien mérité ?

Les enfants ne sont donc pas oubliés ! A travers un parcours qui amène le jeune visiteur à explorer les ruines et accompagné par le personnage d’Odelin en 3D, image en réalité augmentée - le jeune visiteur a ainsi l’impression qu’Odelin le suit dans sa visite réelle ! -, il reconstitue petit à petit les puzzles de l’énigme vieille de 7 siècles, à savoir qui a tué le bâtisseur et pourquoi.

Odelin

Du contenu multimédia

Des vidéos et des commentaires audio ponctuent et enrichissent la visite. Des spécialistes du monde contemporain vous parlent du 13e siècle et de ses habitants. Ainsi, par exemple, l’Abbé de Scourmont évoque la règle de saint Benoit, du rôle du silence, on montre la fabrication de la bière, le réseau hydraulique souterrain qui traverse l’Abbaye de part en part ...

De la géolocalisation

Le GPS intégré à la tablette ainsi que des balises discrètes installées in situ vous permettent de vous géolocaliser. Grâce à ce système de géolocalisation, vous pouvez visualiser les pièces déjà découvertes ou le parcours réalisé.

Une option « selfie »

Enfin, vous avez aussi la possibilité de vous prendre en photo avec Odelin, le héros de l’histoire et de recevoir les photos sur votre adresse mail. De quoi repartir avec des souvenirs plein la tête !

En pratique

50 Ardoises sont mises en location à la billetterie de l’Abbaye

Tarif :  

  • 5 € pour 1 tablette
  • 4 € par tablette à partir de 2 locations

Disponible en 4 langues : français, néerlandais, anglais et allemand.

Votre carte d'identé pourra vous être demandée en garantie.

Pourquoi « L’Ardoise » ?

Les moines utilisaient des ardoises comme support d’écriture, matériaux présents en abondance à l’Abbaye.  3 « célèbres » ardoises gravées ont d’ailleurs été retrouvées sur le site. Conservées à la Bibliothèque Royale, ces ardoises du 13e siècle expliquent le fonctionnement de la clepsydre (horloge hydraulique).

Logos